«
»


Bye Bye Western Australia, Hello Northern Territory

Publié par Pauline le 30 mai. 2012 à 08:50

26-27-28-29-30 mai

Samedi, premier jour en Territoire du Nord, et déjà un Parc National au compteur. Nous passerons la journée dans le Keep River National Park, cette réserve est très peu visitée et peu connue. C’est pour cela que nous y sommes allés ! Pour preuve, nous ne croiserons absolument personne, de notre arrivée à 8h, jusqu’à notre départ à 15h.

Au programme, un ensemble de marches d’environ une heure chacune dans différents endroits du parc. Tour à tour, nous marcherons dans des plaines, puis dans des gorges, puis enfin, pour les meilleurs moments, dans des grottes à ciel ouvert, où l’on peut admirer des peintures rupestres aborigènes de plusieurs centaines d’années.

keep-river-np keep-river2

Les peintures ne sont pas protégées par des barrières ou autres et on se rend bien compte de la discipline et du respect des visiteurs quand on voit la qualité de préservation de celles-ci. C’est toujours un grand moment quand ces peintures ancestrales se découvrent devant nous, et il est impossible de ne pas s’imaginer autour d’un feu en train de tailler des outils ou de se raconter des histoires.

peintures_reelles-keep-river

Pour le repas, afin de rester dans l’ambiance aborigène et sauvage du Parc, nous cuisinerons notre repas au feu de bois. Au menu, steak de Kangourou (véritable hasard), mais pas tué sur place, seulement acheté au supermarché la veille, accompagné de coquillettes. Le feu a été allumé par une méthode remontant à l’âge de fer, grâce à un morceau de fer et une lame de couteau (cette fois-ci on a réussi au bout du deuxième coup). Pour le bois, rien de tel que du local, les eucalyptus ont fait des braises fantastiques, et avec du bois dense comme celui-là, pas besoin de recharger en cours de route. Bref, repas parfait, tout en harmonie avec les lieux.

barbecue

Nous reprendrons la route en milieu d’après-midi afin de rejoindre Timber Creek quelques 200km plus loin, dans l’objectif de faire de la marche dans le Gregory National Park demain.

Petit pépin en fin de journée, puisque la poignée d’ouverture du coffre nous a lâché. Ce dernier est impossible à ouvrir, et nous devrons aller faire réparer cela au plus vite. Le coffre est très important pour nous, car il est le paramètre indispensable pour prendre une douche (car nous posons la poche d’eau sur le coffre ouvert) et le coffre le meilleur point d’aération du véhicule quand nous sommes à l’arrêt (pour manger par exemple).

Nous trouverons finalement un arbre avec des branches en V pour poser la douche. Ouf on a eu chaud ! lol

Dimanche, poursuite de la route vers l’Est et en chemin, nous passerons une bonne partie de la journée dans le Gregory National Park. Celui-ci est comme le précédent, peu connu et peu visité, néanmoins, le charme des rando sur les traces de l’histoire des Aborigènes reste intact. Nous aurons la chance de voir des peintures rupestres et aussi d’avoir de somptueux points de vue sur la vallée de la Victoria River.

gregory-paroi

peinture-gregory

victoria-river

En fin de journée, nous sommes à 20km de Katherine, et nous passerons la nuit sur une aire de repos. Malheureusement, pas de 3G sur place, en soirée, nous déciderons de faire quelques kilomètres pour se rapprocher de la ville pour avoir internet, chose que nous ne faisons jamais… Et pour cause, nous percuterons un rapace à l’aller, et sur le retour, nous nous sommes fait une énorme frayeur quand un Kangourou a traversé devant nous. Romain a eu le bon réflexe de freiner sans donner de coup de volant, mais l’animal est vraiment passé à moins de 50cm du van… De plus, les feux de broussailles battent leur plein en ce moment, et c’est à travers de fumées épaisses et de flammes dans les bas côtés que s’est déroulée cette épopée nocturne.

Désormais, plus de conduite nocturne sauf cas d’extrême urgence, car là, nous sommes passés à deux doigts de l’accident.

Lundi, découverte de la ville de Katherine. Le centre d’info des visiteurs sera notre première escale, et nous prendrons toutes les données nécessaires à l’organisation de nos prochains jours. Ensuite, journée maintenance générale du van et des occupants du van ! En premier lieu, nous chercherons un garage pour faire réparer notre porte de coffre (poignée cassée, donc on ne peut plus l’ouvrir), mais l’affaire n’a pas été facile, ici pas de chaîne de garage, juste des petits garagistes ressemblant à des bric à brac…

Après 3 garages ne pouvant pas nous aider, le 4ème nous laisse entrevoir la possibilité d’une réparation rapide. Un technicien démonte la pièce, vérifie si ce n’est pas réparable et appelle Toyota pour commander la pièce. Comme il n’y a pas de Toyota dans le secteur, il est dans l’impossibilité de se faire livrer, et nous indique que nous aurons plus de chance à Darwin (300km plus loin). Il nous bricole un système « D » pour que nous puissions ouvrir la porte de l’intérieur en attendant une nouvelle pièce (service qu’il nous fera payer, alors qu’il ne nous a même pas demandé notre avis !). Bref, nous repartons à zéro, et bien embêter pour une bonne semaine…

Deuxième étape de la journée, trouver un caravan park pour passer la journée. De là, un grand nettoyage du sol au plafond commence, pour essayer d’enlever les paquets de poussières rouge que nous avons accumulé au fur et à mesure de nos kilomètres de piste. La tâche n’est pas simple car la poussière est très fine et rentre par tous les interstices du van (et dieu sait s’il y en a). Après 2h de serpillère, lavette, et secouage en tout genre, nous retrouvons les couleurs intérieures du van !

Reste maintenant à laver l’extérieur qui n’est pas triste non plus. Au bout de six mois, on se dit qu’on peut se payer un Car Wash, et se sera une première pour Romain et moi qui n’avions jamais mis les pieds là dedans. Caroline a eu droit à son premier bain, au programme, mouillage, shampooinage, et rinçage. Nous nous sommes super bien marrés, et Caroline est redevenue une jeune et ravissante vannette toute neuve !

car-wash

Pour terminer l’embellissement de mademoiselle, retour au caravan park pour mettre du verni à ongle… En fait, quelques points de rouille se sont formés suite à des impacts de cailloux, ou à l’usure normale de la peinture, et nous avons acheté un peu de matos pour limiter la dégradation. Après plusieurs minutes de ponçage, puis couche et double couche sur les endroits en question, Caroline est définitivement prête à reprendre la route pour les six prochains mois !

Après cette journée bricolage, c’est le tour aux occupants du van de se refaire une beauté… Là aussi, douche à gogo, puis épilation gommage pour madame, et enfin rafraichissement capillaire et débroussaillage de barbe pour Monsieur. Waouh, il n’y a rien de plus agréable qu’une vraie bonne douche après une semaine de douche solaire ! Cette fois-ci, nuit calme et tranquille dans le caravan park.

Mardi, suite de la visite de la ville de Katherine, avec notamment la « Hot Spring », comprenez une source chaude de 31°C toute l’année, sortant directement des entrailles de la terre. Les baignades sont autorisées car l’eau est cristalline et on lui donnerait même des vertus médicinales. Cependant, nous sentons encore le gel douche de la veille, et pour une fois, le ciel est très nuageux, alors de baignade pour aujourd’hui.

source-chaude

Après un plein de course, nous partons pour le Katherine Gorge National Park quelques 30km plus loin, sur place nous ferons une marche afin de découvrir l’ensemble des Gorges et ainsi prévoir une grande rando pour demain.

katherine-gorges

Mercredi, levé 5h15 pour être au levé du soleil au départ de notre marche. Au programme un circuit de 20km de rando à travers les Gorges. A 7h45 c’est parti ! Tout au long de la journée, des cailloux, des rochers, du sable, de la forêt tropicale (palmiers notamment) et bien sur, la rivière. A 11h nous sommes à mi-parcours au point d’intérêt central de la marche, devant une magnifique cascade.

katherine-gorges2 katherine-gorges3 cascade

Après une pause casse-croute bien méritée (avec des sandwiches maisons, trop trop bon !), nous continuons la marche. Nous réussirons à nous perdre pendant près de 30 minutes, plus moyen de suivre les indicateurs dans la forêt tropicale (haute densité végétale), et comme il n’y a pas de chemin tracé au sol la tâche est d’autant plus difficile. Les palmiers et les végétaux de cet environnement ont pour la plupart des épines ou des bords coupants et la progression est difficile. Néanmoins, à force de chercher, nous retrouvons la trace de ces fameux indicateurs et c’est reparti ! Voila une petite frayeur qui fait de nous de vrai aventuriers de l’outback (merci quand même à notre boussole qui nous a bien aidé)!

A 15h30 nous en terminons, voila une bonne journée remplie avec ces 7h de marche. Demain, route vers le Nord des Katherine Gorges pour faire les Edith Falls. Puis poursuite vers le Nord (sans doute le Litchfield National Park pour le week-end).

Vous l’attendiez tous, voici la suite, en vidéo, de nos aventures (de Janvier à Avril) Profitez bien de la vidéo, à regarder sans modération, au bureau, à la maison ou chez des amis !

PS : Toutes les vidéos et photos restent disponibles à la pages Photos et Vidéos de ce blog.

 

Bises et à dans 6 mois en direct live

P&R

9 Commentaires »

Gérard Brigitte:

Les photos sont à couper le souffle, le compte rendu est riches d’évènements, la vidéo est géniale… Bon le festival de Cannes est terminé depuis 3 jours et s’est dommage, le film aurait pu être présenté et primé dans la catégorie AVENTURE !!! Concernant les péripéties, heureusement que vous nous les racontez après coup car l’inquiétude serait au rendez-vous des mamans que nous sommes… Que dire d’autre en vous lisant ? Nous continuons à vous faire confiance, vous avez toutes les infos sur cette terre inconnue mais ne relâchez pas la vigilance ! Restez prudents en toutes circonstances… il reste six mois à tirer !Bisouuuuuuuuuuuus de nous 2. MAM et Grd

30 mai 2012 - 17:59
Gérard Brigitte:

Pardon pour les fautes… je me rends compte qu’en écrivant on fait plus attention au contenu du texte ! et surtout au message que l’on veut faire passer !

30 mai 2012 - 18:05
Aurore & Fred:

Coucou Pauline & Romain !
Merci pour cette magnifique vidéo, supebe, émouvante. Quel plaisir de vous voir en action ;-) Impressionant la confiture au barbecue, bravo pour le système D vous gérer très très bien ! C’est bon le steak de Kangourou ?
Maintenant que Caroline brille nous espérons que vous trouverez facilement et pour pas trop cher une poignée…
See you :-)

31 mai 2012 - 01:53
Anne&JJ:

Bravo les débrouillards!
Grâce à la vidéo, nous avons pu découvrir que Romain se fondait maintenant de plus en plus dans le paysage aborigène!
Nous comprenons mieux pourquoi vous avez tant dérogé à vos itinéraires primitifs: il fallait que le mimétisme soit parfait!
bonne route…et grosses bises

31 mai 2012 - 14:36
Elo:

Coucou,

Encore et toujours merci pour vos commentaires, vos vidéos et vos photos.

Et bien sur à dans 6 mois, on est toujours là, on n’a pas bougé , on vous attend !

Bisous bisous

31 mai 2012 - 17:30
Ian Buckley:

It is good to see that you are having a really good adventure. Fantastic really and well done to miss the kangaroo!! Litchfield national Park is very good but I have not seen many others.
Good luck
Ian

1 juin 2012 - 00:31
Anne&JJ:

Hello aventuriers!
Avez-vous bien pensé à fêter la reine-mère?
Avez-vous donc bien changé d’opérateur? (V/SMS du 30/05) Méfiance car nous venons, encore une fois, de recevoir un mail émanant de « Romain Rousseaux » dont la qualité de synthaxe, d’orthographe et de grammaire défiant toute concurrence l’a immédiatement classifié en spam…
bonne fin de journée;
Bisous;

3 juin 2012 - 07:32
Pauline:

Hi guys !

Tout d’abord merci pour tous ces commentaires qui nous font chaud au cœur et qui motive toujours à continuer d’alimenter ce blog et à faire partager notre aventure.

En effet ces deniers jours ont été riches en découvertes et en péripéties, mais ce n’est pas fini et je vous laisse profiter du prochain article publié ce jour.

Pour répondre aux petites interrogations:

Aurore et Fred : Le steak de kangourou est vraiment bon et savoureux. C’est un peu comme de l’autruche, car les muscles sont très vascularisés (d’où le rouge vif) et la viande a très bon goût. En Oz, la viande de kangourou coûte le même prix que le bœuf (entre 13-20$ le kilo, soit 10-18€), cela dépend bien sur des morceaux, mais en règle générale, les prix sont abordables.

Pour la poignée de porte de coffre, nous comptons aller directement chez Toyota pour acheter la pièce et Romain tentera de la monter tout seul, en cas d’échec, nous pourrons toujours aller dans un garage pour le montage.

Anne et JJS : Romain porte magnifiquement le chapeau, et en pleine jungle, on lui prêterai même des airs du héros de Crocodile Dundee. Manque plus que la musculature (peut être un jour !)

Pour Elodie : Merci pour ces mots gentils, et bien sur, quand je reviens, je ne manquerai pas de venir squatter quelques jours sur Paris, histoire de faire un coucou à tout le monde, mais il faudra une âme charitable pour me loger ! (mais ne t’inquiète pas, maintenant le confort m’importe peu, et je peux me doucher avec 5 litres, lol).

For Ian : Romain has the goodcomportment when the kangaroo crossed the road. Thanks for your advice in driving.
The Litchfield was a very very good adventure for us, and will be a good remembrance of Australia.

Félicitation à Romain pour le montage et dorénavant la prochaine vidéo est en préparation !

Bises à tous

3 juin 2012 - 08:02
Pauline:

J’allais oublié, BONNE FETE DES MAMANS à toutes les mamans du monde, mais bien sur à nos deux supers mamans.

Merci pour leurs soutiens et leurs encouragements, mais ne vous inquiétez pas, nous allons continué à être prudent et à ne pas faire de bêtises (quoique…).

On reviens dans 6 mois chez vous et en plus, pour quelques semaines en attendant de trouver un logement… Alors vous n’aurez qu’une seule hâte à ce moment là : nous mettre dehors ! lol

Gros gros bisous à toutes les deux

PS : Pour JJS nous avons en effet changé de numéro de téléphone, mais la couverture réseau, n’est pas franchement meilleure qu’avant…

3 juin 2012 - 08:12
Laisser un commentaire

Commentaire