«
»


De Port Macquarie a Newcastle

Publié par Pauline le 28 oct. 2012 à 03:08

25-26-27-28 octobre

Jeudi, après une matinée lessive, nous quittons Kempsey pour Port Macquarie. La ville a été fondé en 1821 à l’arrivée des colons et comme beaucoup de villes pionnières en Australie, elle fut construite pour abriter une prison.

Malgré ce passé peu enthousiasmant, la cité a su se développer et fait parti maintenant des grandes villes de la côte Est. Les points marquants sont : la marina, le très beau front de mer, la balade côtière de plusieurs kilomètres et les falaises et pointes rocheuses des alentours.

Vendredi nous pourrons visiter l’hôpital soignant des koalas malades, blessés ou en fin de vie. Les arrivés sont (malheureusement) quasi quotidiennes car les malades affluent de tout l’Etat. Les cas les plus communs sont des infections diverses et variées, des blessés par accident de la circulation ou encore des grands brulés retrouvés agonisant après des bushfire (feux de broussailles). Cet hôpital guérit et relâche les koalas dans leur environnement géographique d’avant.

Koala Scoliose

Nous pourrons rendre visite à certains de ces convalescents déjà remis dans des enclos extérieurs, mais les cas les plus compliqués sont dans une clinique interdite aux visites.

L’après-midi nous continuerons la route en direction de Taree en passant par la route littorale où caps et pointes sont plus beaux les uns que les autres.

Phare Pointe

Samedi, nous poursuivrons la route littorale en passant par Manning point, Old Bar, Tuncurry et Forster. Cette dernière petite station balnéaire est connue pour sa piscine d’eau de mer construite le siècle dernier. Le principe est simple, à chaque marée haute, le niveau la piscine se réajuste et à chaque marrée basse, les impuretés, algues ou autres sont éliminés par un système de trappes marchant par gravité.

Un simple ramassage des algues en surface est nécessaire une fois par jour. Ainsi, l’eau de la piscine est en permanence propre et renouvelée et à chaque grande marrée, la piscine est complètement vidée et remplie. L’eau de la piscine est naturellement chauffée par le soleil et tout le monde peut profiter d’un lieu convivial pour se détendre ou encore faire des longueurs sans être bafoué par les vagues de l’Océan en contrebat.

Le panorama de la piscine offre une superbe vue sur ce dernier…

TOSHIBA CAMCORDER Vue de la piscine

Dimanche, route vers le Myall Lakes National Park sur sa partie littorale étant aussi protégée comme réserve marine. De la, nous rejoindrons le phare de Seal Rocks, l’un des nombreux phares de la région, qui dans les années 1880 a été le premier de la longue lignée de la « Light Way ».

Phare de Seal Rocks

Cette « route de la lumière »  voulu par un homme politique de l’époque, avait pour objectif de faciliter la navigation des bateaux longeant la côte, afin d’éradiquer les naufrages incessants. Les phares de la lignée sont moins impressionnants (et aussi moins beaux qu’en Bretagne), mais ils gardent toujours le charme et l’âme d’un phare, seul soleil en pleine nuit pour les marins.

Pointe de Seal Rocks

Ensuite, nous traverserons une réserve forestière ou se situe le plus haut arbre de l’Etat du New South Wales. Cet Eucalyptus grandis mesure un peu plus de 76 mètres pour 12 mètres de circonférence à sa base, il serait âgé d’environ 400 ans et est en pleine forme. Nous avions déjà vu une série de géants en Tasmanie, avec le 5eme plus haut arbre du monde (87 mètres), puis une autre série dans les forêts du Sud de l’Etat du Western Australia. Voila encore une collection qui s’étoffe de jour en jour !

En résumé de ces derniers jours, nous poursuivons notre descente vers Sydney en passant par le littoral, avant de bifurquer largement dans les terres au niveau de Grafton dans quelques jours. L’objectif est de ne pas passer Sydney maintenant, mais de continuer encore 200 km au Sud de Sydney, afin de remonter tranquillement durant nos 3 dernières semaines.

Bises à tous

P&R

3 Commentaires »

merci pour ces récits. Bonne dernières semaines en OZ !

28 octobre 2012 - 09:21
Anne&JJ:

Hello!
Sympa de nous faire partager ces magnifiques paysages littoraux et cette météo splendide.
C’est un peu différent pour nous: tempête et pluie se succèdent.
Mais après tout, ce n’est qu’un vrai temps de Toussaint!
Bravo pour ton coup de gueule, Pauline, mais après tout, c’est probablement parce qu’un tas de gens a envie de vous voir en chair et en os!
Bonne continuation en tout cas!
Bisous

29 octobre 2012 - 09:50
Aurélie:

On dirait la pointe du Raz!(Sans le vent ni la pluie)
Profitez-en jusqu’au bout, on est avec vous

Les bretons qui reviennent de l’autre bout du monde (le Finistère)

29 octobre 2012 - 19:46
Laisser un commentaire

Commentaire